Torpille
Torpille
< Retour aux communiqués

Andrea Lindsay ENTRE LE JAZZ ET LA JAVA & un premier extrait PLUS JE T’EMBRASSE

Montréal, le 18 novembre 2016 – Après s’être accordé une pause, le temps de donner naissance à un petit garçon, Andrea Lindsay est de retour sous les projecteurs avec l’album Entre le jazz et la java, qui met en valeur ses talents d’interprète et son indéniable sens du swing.

Pour ce projet, la chanteuse a collaboré avec Jordan Officer, un as de la guitare reconnu pour sa virtuosité et un réalisateur émérite. Ensemble, ils ont revisité à la sauce swing des chansons coups de cœur choisies par Andrea Lindsay à même le répertoire jazz francophone et francophile des dernières décennies.

Les pièces réunies sur l’opus puisent notamment dans le répertoire français des années 50 et 60. Outre Le jazz et la java, popularisée par Claude Nougaro et dont s’inspire le titre de l’album, on redécouvre avec plaisir Le poinçonneur des lilas, premier succès de Gainsbourg, l’enveloppante L’étang, La java des bombes atomiques, du truculent Boris Vian, et la langoureuse Tout doucement.

Le répertoire américain est également à l’honneur avec la sensuelle Plus je t’embrasse, version française de Heart of My Heart, composée en 1926 par Ben Ryan, C’est magnifique, une chanson de Cole Porter popularisée par la grande Ella Fitzgerald, et J’ferme pas juste, une astucieuse adaptation du standard Twisted signée Michel Rivard.

Andrea Lindsay reprend par ailleurs de façon toute personnelle Les cinémas-bars de Diane Tell ainsi que Les choses inutiles du regretté Sylvain Lelièvre, un titre paru en 1998 et sans doute l’une des plus belles chansons jazz du Québec. Deux titres originaux complètent le programme : l’envoûtante Café Blues, une instrumentale composée par Jordan Officer, Sage Reynolds et Joshua Zubot, et Boom Goes My Heart, un hommage au swing écrit par Andrea.

Outre Jordan Officer, on peut entendre sur l’opus le guitariste Mike Rud, le violoniste Joshua Zubot, le contrebassiste Sage Reynolds et le batteur Stefan Schneider, qui font ici preuve d’une grande cohésion. Le choix des instruments, les arrangements et la touche unique de Jordan Officer confèrent à l’ensemble fraîcheur et unité de ton. On tombe à nouveau sous le charme de ces classiques qui n’ont rien perdu de leur pertinence.

Au printemps 2017, Andrea Lindsay entreprendra une tournée de spectacles où elle interprétera les chansons de l’album, des standards de jazz et des pièces réarrangées de son répertoire. Elle sera accompagnée de trois musiciens pour l’occasion.

Réalisé par Jordan Officer et enregistré par Pierre Girard, Entre le jazz et la java paraît sous étiquette Les disques de la cordonnerie.

 

BIOGRPAHIE

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

Album
Rita Tabbakh
Et si tu n’existais pas (avec Alexandre Désilets)
Sous le ciel de Paris
Album
Ombre!
Résoudre la question (tentative)
Résoudre la question
Album
Bleu Jeans Bleu
J’ai mangé trop de patates frites
Perfecto
Album
Les Frères à ch'val
Essaye-lé donc
Les plus meilleures chansons
Album
Jean-Pierre Ferland
Au fond des choses le soleil emmène au soleil
Toutes les femmes de ma vie

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top