Torpille
Torpille
Arriola - Torpille
< Retour aux artistes

Arriola

En attendant la sortie de son premier album complet en 2022, Arriola est de retour avec un EP intitulé Déluge (2021). Inspiré du mythe de la création des Amérindiens Guaranis, il nous présente ici une partie de l’album-concept sur lequel il travaille depuis quelques années. Le résultat: une oeuvre de 11 minutes qui nous transporte dans un voyage philosophique où chaque pièce s’enchaîne méticuleusement d’une station à l’autre créant ainsi un mélange audacieux entre la chanson, l’électro-pop et le rock psychédélique.

En guise de single, l’auteur-compositeur-interprète nous offre en prime sa première chanson d’amour. Quand vous viendrez nous chercher est dédiée à celle qui partage sa vie depuis l’adolescence. Cette ballade romantique exprime de manière touchante la beauté tragique de l’amour face à la fin inéluctable à laquelle nous sommes tous destinés. Même le plus grand amour se termine un jour. A moins qu’il soit éternel.

Tout d’abord aux commandes du projet anglophone Checkpoint Charlie aux côtés du guitariste Philippe Lemire (Dance Laury Dance, ARIEL), Martin Arriola se lance en solo en 2011 avec un premier mini-album rock axé sur les guitares. Nourri par une année de réflexion et de création à Paris, où il compléta son doctorat en philosophie, cette aventure le mena notamment jusqu’au Festival Vue sur la relève et au FestiVoix de Trois-Rivières en 2013.

C’est alors que le Nightlife Magazine le classe parmi les «5 artistes à découvrir» et qu’on souligne à la fois la qualité des harmonies vocales et les «textes philosophiques assumés» (Camuz). Un second maxi voit le jour à l’été 2014 et à partir de ce moment, un nouveau cycle de compositions débute. Alimenté par une collaboration étroite avec Jonathan Gagné (Topium, Propofol, ARIEL) à la réalisation, une migration du rock vers l’électro-pop s’est opérée.

C’est ainsi qu’est né En haut (2015), un mini-album qui charme et déstabilise par sa profonde recherche esthétique et l’intelligence de son propos. On parle alors d’une «électro pop pesante, doublée d’une jolie voix» (Feu à volonté) et d’un album à la fois lumineux et sombre dont «les mélodies respirent pour notre plus grand plaisir» (Poste d’écoute). La chanson Le virage connaît un succès radiophonique (plus de 60 radios à travers le Canada) et le vidéoclip se retrouve sur les ondes de Musique Plus.

Arriola nous offre ensuite Ma nouvelle théorie (2018), un mini-album à saveur électro-pop philosophique: «puisque le Québec a un besoin criant de paroliers de haute volée, on n’attendra pas la sortie d’un album complet d’Arriola pour souligner la qualité de sa plume, ses vertus phonétiques, son potentiel stylistique. Qui plus est, cet auteur sait explorer simultanément les profondeurs du réel et de l’inconscient à travers des tableaux poétiquement incarnés, qui respectent néanmoins les règles de la versification chansonnière» (Alain Brunet, La Presse). À partir de cet album, Arriola collabore avec l’ingénieur de son Pascal Shefteshy (Ariane Moffatt, Peter Peter, Coeur de pirate) au mixage et, au mastering, Matt Colton, de Londres (Peter Gabriel, Thom Yorke, Coldplay, Muse). En rotation forte dans plus de 70 radios à travers le Canada et l’Europe, les chansons Tout est à sa place et Sans moi se taillent une place dans les palmarès. Le vidéoclip de Que cette journée ne s’arrête jamais est également nominé comme vidéoclip de l’année au GAMIQ 2019.

LES COMMUNIQUÉS

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top