Torpille
Torpille
< Retour aux communiqués

ANNA VALSK : MORPHOLOGIE A – MORPHOLOGIE B

ANNA VALSK PRÉSENTE DEUX EP MORPHOLOGIE AMORPHOLOGIE B

Montréal, 17 mai 2022 – Anna Valsk, nouveau vaisseau musical de l’artiste Ariane Vaillancourt, remplit l’atmosphère d’une aura contrastée et instinctive, sensible et élégante. De ses chansons émanent une force fragile et une recherche de plénitude.

MORPHOLOGIE A
Ouverture hivernale sur un décor introspectif, résilient et majestueux, le EP Morphologie A a lancé le bal. En équilibre entre l’aérien et le terrestre, il est porté par la vulnérabilité souterraine du piano et des orchestrations bien ficelées. Sublimées de textures combinant la fraîcheur éthérée de la dream pop et la lourdeur des beats clairsemés, ses musiques impressionnistes respirent. Adressant par moments des clins d’œil aux univers de James Blake, Laura Mvula et Bon Iver, la musicienne s’aventure dans une esthétique encore peu investie en français. Sous de luxuriantes couches de cuivres et de cordes auxquelles adhère le synthétique, l’artiste éclot.

Pointant du côté des courants indie actuels, Anna Valsk enrobe l’essence des trois longues pièces qu’elle présente ici d’un écrin électroacoustique enrichi d’un métissage de genres. Vocaliste agile à la voix profonde, elle sait moduler son instrument pour convoquer une à une toutes les sensibilités qui conviennent à ses histoires. La cohésion mots-musique y est capitale.

Avec ses images fortes et ses paysages vastes où la noirceur et les tensions mélodiques s’irisent pourtant d’une lumière immanente, Morphologie A constitue le chapitre initial d’un ensemble de quatre EP qui, assemblés, composeront le premier album d’Anna Valsk.

MORPHOLOGIE B
Morphologie B est la suite printanière de l’album. Il arrive comme la reverdie de mai, comme les rayons d’un nouveau soleil sur les joues, comme une marche vivifiante qui expire l’âme froide de février. Les airs doux et cuivrés qui donnent ses couleurs au EP s’entonnent avec la chanson Jamais et son refrain suspendu au point du jour.

Sur ce EP traversé de différents courants atmosphériques, Anna Valsk offre des ballades décloisonnées où les refrains désinvoltes font s’élever des chorales de voix ondoyantes. Ses musiques, doucement orchestrales, combinent le rythme entraînant de la guitare acoustique, des percussions à la fois feutrées et explosives, et le murmure heureux des cuivres (brillamment arrangés par Jean-Nicolas Trottier).

La voix lumineuse d’Anna Valsk et sa poésie, élégante et mélancolique, dessinent des chemins qui inspirent l’air libre, le décor qui défile, les rêves qui bourgeonnent.

BIOGRAPHIE

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

Aucun extrait disponible.

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top