Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Des débuts inspirants

Originaire de Mascouche, Steph Carse nait le 22 mai 1965. Personne ne le sais encore, mais il deviendra un artiste de renommée internationale.

Exposé très tôt à un éventail de genres musicaux, il apprend à chanter dans plusieurs langues, notamment l’anglais, le français, l’espagnol, l’italien et l’allemand. Son intérêt et sa maîtrise d’une grande variété de styles musicaux contribue à propulser sa carrière et a touché un vaste public.

Car ça commence à faire ça marque dans le monde de la musique au tournant des années 90.

C’est en 1993 que le Québec fait la connaissance de Carse, qui se démarque avec l’album éponyme sur lequel il chante des reprises en français de succès country populaires.
Cette album contient notamment le succès « Achy Breaky Danse » qui se hisse au sommet des palmarès Canadiens et lui vaut une nomination au prix Juno en 1994, comme meilleur artiste masculin. Ce succès lui ouvre les portes pour commencer à enregistrer ses propres chansons originales.

En route vers de nouvelles aventures

En 1997, après une tournée Canadienne , il s’installe aux États- Unis, d’abord à Nashville, au Tennessee. Cette période difficile pour l’artiste de rien pour lui une source d’inspiration.

En 1998, Steph compose une chanson originale pour les olympiques spéciaux, sur l’album intitulé « Holiday Heroes », qui est le fruit de la collaboration entre plusieurs artistes de renommée internationale, dont Alan Jackson, Donna Summer et Kevin Bacon. L’album remporte un succès inédit: il obtient un disque d’or au Canada et aide a généré plus de 2 millions de dollars en profit nette pour les olympique spéciaux.

À partir de 1999, il effectue un virage dans le monde de l’opéra pop où elle dévoile son talent vocal ce qui l’amène à se produire à Las Vegas pour une série de 36 spectacle au Stardust.

En 2006, il lance son premier album américain, intitulé « Reach Out », aux couleurs pop opéra. Cette album, produit par une équipe chevronnés et pour lequel Steph a co-écrit cinq pièces originales, fais également partie d’un spécial télé pour les réseaux PBS et remporte pas moins de cinq prix au « Florida Motion Picture and Television Association ». La Croix-Rouge américaine, charmé par la chanson titre « Reach Out » l’adopte comme thème officiel.

En 2008, Steph est chanteur ténor principal dans la production « La Veuve Joyeuse », présenté à place des arts de Montréal.

En 2010 la chanson originale de Steph, « No More Masquerade » est inclus sur l’album  » The Best Pop Opera 2010″, celui-ci obtient la première position aux ventes, en Turquie, pour 8 semaines consécutives.

En 2013, Carse fait ses débuts sur le grand écran, alors qu’il joue pour la première fois dans le film de comédie romantique  » Marriage Materiel » avec Victoria Jackson.

L’an dernier, en 2017 Steph Carse réalise un rêve en produisant et en dirigeant un spécial télé Gospel intitulé « My Shining Hour ». Cette production, qui est le fruit d’un travail de trois années, est diffuser, en août 2017, à l’échelle mondiale sur le réseau Gospel l’américain Daystar Network.

Toujours en 2017, Steph fonde une organisation à but non lucratif dans le but de combattre l’intimidation. L’organisation « Y i Count » amène Steph à faire une tournée dans les écoles américaines et à sortir un extrait vidéo de la chanson thème « Awesome » dans le but de conscientiser les gens au danger évident de l’intimidation et de leurs rappeler le potentiel immense qui réside à l’intérieur de chacun d’eux.

Retour attendu pour le Quebec!

Après 25 ans jour pour jour, Steph renoue avec ses racines en effectuant un retour au Québec comme invité de l’humoriste P-A Methot au Centre Bell et puis avec une nouvelle chanson, un nouveau vidéoclip et une nouvelle danse qui fera plaisir à beaucoup de ses fans.

Le premier extrait « THAT’S LIFE » 

Le Québec redécouvre donc un artiste authentique, polyvalent est engagé qui partage sa passion de la musique et du chant avec un charisme indéniable!

LES EXTRAITS

Album
Steph Carse
That’s Life (J’perds plus mon temps)
Swing la Mama
@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top