Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Une image vaut-elle toujours mille mots ? Dans ce cas-ci, oui. Quelle image ? Celle de Sophie Pelletier armée sur scène de sa guitare électrique. Tout ce qu’il faut savoir au sujet de l’artiste se trouve contenu dans cette photo ayant assurément frappé l’imaginaire de quiconque a connu le bonheur d’assister à un de ses spectacles. Avec entre les mains l’instrument autour duquel s’est épanoui son amour pour la musique, Sophie devient cette vibrante conjugaison de palpable sensibilité, de fascinante incandescence et d’ensorcelante fougue.

C’est grâce à la guitare que la musique s’insinue dans le quotidien de la chanteuse née en 1986 à Rivière-Ouelle, dans le Bas-Saint-Laurent. Dès son enfance, Sophie est plongée dans un environnement musical ; suivant son père en spectacle alors qu’il fait partie d’un groupe familial, à 5 ans elle pousse ses premières notes sur scène. Par-delà les refrains de ses idoles qu’elle entonne d’emblée, elle tient rapidement à dessiner les contours de son identité en habillant ses propres mots de ses propres mélodies. Star Académie la propulsera quelques années plus tard sous les projecteurs ainsi que dans les salons d’un Québec tout entier foudroyé par son intensité.

Le désert, la tempête, son premier album réalisé par André Papanicolaou, marque en 2015 l’émergence d’une auteure-compositrice pareillement capable d’embraser que de bercer. Les populaires extraits radio Sans remords et Accroche-toi deviendront les locomotives d’une pop où l’immédiateté de refrains fédérateurs et la sincérité de l’amour que nourrit Sophie pour le folk marchent ensemble vers l’autel de mélodies enivrantes.

Au cœur d’une industrie menacée de toutes parts par un avenir en forme de point d’interrogation, Sophie, la femme d’affaires, fonde, en compagnie de sa gérante, sa propre boîte de production et de gérance, UniForce Productions, manière de signaler au destin qu’elle entend bien le dompter, et non lui obéir.

Animée par le désir d’allumer des feux de Bengale dans l’esprit et le cœur de ceux qu’elle croise, Sophie imagine le Projet Victoire Musique, par le biais duquel elle initie des jeunes, à l’occasion d’ateliers, à la joie de la création et de la musique québécoise. L’éducatrice spécialisée qu’elle a été dans une autre vie marie ainsi sa voix à celle de la chanteuse qui prend désormais le devant de la scène.

En plus de ses nombreux chapeaux, la jeune auteure-compositrice trouve du temps pour explorer sa passion pour la nourriture, concoctant des plats qu’elle n’hésite pas à exposer sur les différents réseaux sociaux.

Son goût pour l’exploration et son affection pour les contrées nouvelles promettent de fleurir davantage avec la parution de son deuxième album, Les Météores, sur lequel elle a travaillé avec une équipe de collaborateurs toutes étoiles tels que Dumas, Fred St-Gelais, Gaële, Marc Dupré et Samuel Joly, ainsi que Gautier Marinof à la réalisation. On aura compris que, sa guitare entre les mains, Sophie Pelletier devient chaque jour celle qu’elle a toujours rêvé d’être.

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top