Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Maryse Letarte

Diplômée de la réputée Grove School of Music de Los Angeles, Maryse Letarte a été initiée au piano par sa grand-mère dès l’âge de trois ans. Fille cadette de deux professeurs de mathématiques, Maryse a grandi à St-Hyacinthe en Montérégie (Québec).

Dès sa tendre enfance, elle débute l’apprentissage du piano. À l’adolescence, elle découvre Sartre, Camus, Kafka… la guitare, le rock, les groupes… et commence à écrire ses propres chansons. Après dix années d’études privées en piano classique chez les religieuses, elle entre au Cégep St-Laurent, pour y décrocher un DEC en piano classique puis un DEC en Composition et Arrangements pour Big Band Jazz. Tout en poursuivant ses études en piano classique à l’Université McGill avec le maître Marc Durand (Louis Lortie), Maryse réalise l’importance grandissante de son monde parallèle : l’écriture de chansons. C’est alors qu’elle décline l’offre d’une bourse d’études de l’Université McGill, opte pour le métier d’auteure-compositrice-interprète qui la passionne plus que tout et s’envole pour Los Angeles afin d’y parfaire sa formation. C’est avec «Des pas dans la neige» – un album consacré à l’hiver et aux fêtes de fin d’année – que l’auteure-compositrice-pianiste-réalisatrice se fait connaître d’un large public. Avec plus de 25 000 copies vendues à ce jour, «Des pas dans la neige», nommé Album de l’Année-Pop, est la plus belle surprise au Gala de l’ADISQ 2009. Ses deux albums précédents, «En dedans» (2001) et «Le motif» (2004), tous deux encensés par la critique, proposent des chansons à la fois introspectives et autobiographiques. Son plus récent opus «Ni le feu, ni le vent» (2010) vient confirmer l’impression – comme le dit si bien Sylvain Cormier du Devoir – «oui, tout ce qu’enregistre Maryse Letarte est à chérir.»

Elle est une réalisatrice, une arrangeure, une musicienne, compositrice accomplie. Elle intègre toutes sortes d’éléments de la pop classique. […] Maryse Letarte est de ces rares compositrices de chansons pop d’ici qui puissent témoigner d’une telle connaissance harmonique, d’une telle maîtrise de l’orchestration, d’une telle connaissance de la pop classique pré-rock. – Alain Brunet, La Presse.

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top