Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

OVEMBRE 2017 MARQUERA LA NAISSANCE D’ÉLIA LAURE – ALTER ÉGO DE CATHERINE BRUNET – À TRAVERS LA PARUTION D’UN PREMIER EP EN TANT QU’AUTEURE-COMPOSITRICE ET INTERPRÈTE. ÉLIA LAURE Y DÉVOILE UN UNIVERS ATMOSPHÉRIQUE ET SINCÈRE,TEINTÉ DE MÉLANCOLIE, PROVOQUANT ASSURÉMENT LE FRISSON.

L’artiste n’est toutefois pas novice : c’est en effet à l’ adolescence que Catherine Brunet a réalisé le pouvoir de sa voix. Dix années de perfectionnement et quelques leçons de piano plus tard, la jeune femme originaire de la rive sud de Montréal s’ illustrera à de nombreuses reprises pour ses talents d’ interprète.

Elle sort notamment lauréate du Cabaret de la Relève Desjardins de Roberval,  des Découvertes de la Chanson de Magog,  du Festival de la Chanson de St-Ambroise, puis remporte la finale de Ma première Place des Arts en 2012. Un palmarès qui fera dire à certains que « tout ce que [Catherine Brunet] touche se transforme en chef d’œuvre » (Timothy Monette,  Le Reflet, TC Média).

Dans la foulée,  celle qui se fait encore appeler Catherine Brunet publie un premier album, « Pantin sans voix », réalisé par François-Pierre Lue et sur lequel on retrouve des collaborations avec Fred Labrie et Ariane Vaillancourt. La future Élia Laure est diplômée de l’École Nationale de la Chanson et se met à écrire ses propres textes et musiques. En parallèle,  elle multiplie les contrats de choristes (Antoine Mainville,  Fil Boucher, Marjolaine Morasse) et enseigne son art aux jeunes de sa région,  tout en dirigeant l’ ensemble vocal « Le Chœur a ses chansons » (www.ensemblelcasc.com), dont elle est la fondatrice.

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top