Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Cherry Chérie

Véritable monstre à quatre têtes, Cherry Chérie a fait une entrée remarquée sur la scène émergente montréalaise à l’automne 2013 avec un premier EP teinté de mélodies accrocheuses et d’énergie pure. Personne n’a pu rester de glace face à l’intenable quatuor qui dégaine sans complexe son rock ‘n’ roll « rétro-trash-bonbon » et parvient à charmer l’oreille de son public avec ses délectables harmonies vocales.  Ce premier mini-album, qui lui a valu le prix Coup de Coeur du Festival Diapason a pris forme alors que le groupe faisait vibrer les pistes de danse des bars et des salles de spectacles du Québec au son des plus grands hymnes des années 50 et 60.  Ce n’est qu’après avoir bien appris les leçons de leurs maîtres spirituels que les quatre chérubins ont entrepris de créer leurs propres chansons francos.

Depuis un an, Cherry Chérie multiplie les apparitions dans les festivals, les vitrines et les concours tels que la FrancoFête en Acadie, Contact Ontarois, la Bourse RIDEAU, les Francouvertes, le Festival Juste pour Rire ainsi que le Festival international de la chanson de Granby, où les critiques sont élogieuses : « Leur rock n roll trash-bonbon francophone lancé avec fougue a non seulement donné le ton à une soirée de qualité, il a aussi mis la barre très haute pour les autres participants », pouvait-on lire dans la Voix de l’Est.

En mai 2015, sous un tonnerre d’applaudissements, Cherry Chérie a lancé son premier album intitulé « J’entends la bête ». Déjà perçu avant le lancement comme « l’un des 15 albums de l’année dans la mire » du Huffington Post, ce premier opus a été chaleureusement accueilli par le public et la critique. Le Journal de Montréal parlait de Cherry Chérie comme l’un des cinq groupes à surveiller durant l’été alors que le quatuor s’apprêtait à sillonner le Québec, l’Acadie et l’Ontario dans une tournée de plus de 30 dates qui ne laisserait personne indifférent.

LES EXTRAITS

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top