Torpille
Torpille
< Retour aux communiqués

Premier extrait de LOU-ADRIANE CASSIDY « ÇA VA ÇA VA »

UN AN ET DEMI APRÈS SON PASSAGE REMARQUÉ À LA VOIX IV  OÙ ELLE S’EST RENDUE JUSQU’EN QUART DE FINALE —, LA JEUNE AUTEURE-COMPOSITRICE-INTERPRÈTE VOLE DÉSORMAIS DE SES PROPRES AILES AVEC ÇA VA ÇA VA, UN PREMIER EXTRAIT AUSSI LIMPIDE QUE MÉLODIEUX, DISPONIBLE DÈS LE 13 OCTOBRE.

Elle a, au cours de la dernière année, pris part à Destination Chanson Fleuve, accumulé les prestations sur scène aux côtés de Louis-Jean CormierPhilippe BrachMarie-Pierre ArthurTire Le Coyote et Les sœurs Boulay en plus d’avoir fait partie de la distribution de la pièce de théâtre «Venir au monde» présentée à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec à titre d’actrice et chanteuse principale. Sa feuille de route inclut aujourd’hui le Festival d’été de Québec, le Francofolies de Montréal, le Festival de la chanson de Tadoussac et le Festif! De Baie-Saint-Paul. Non, Lou-Adriane Cassidy ne chôme pas. La prometteuse artiste semble plutôt tracer son chemin, à grande vitesse.

Lauréate de cinq récompenses au Festival en chanson de Petite Vallée — notamment les prix Vitrine ROSEQBelle et BumChanson Canon Sirius XM (pour la chanson Ça va ça vaPrix charisme et interprétation UDA —, en plus de se hisser au rang de finaliste au Festival International de la chanson de Granby, elle incarne, du haut de ses vingt ans, la rupture retentissante entre jeunesse et maturité désarmante.

Née dans une famille d’artiste, Lou-Adriane Cassidy baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. Et ça se sent. Après de nombreuses expériences sur les planches et en studio principalement comme interprète mais aussi choriste (pour Keith Kouna et Paule-Andrée Cassidy), elle dévoile maintenant une proposition bien personnelle, empreinte de sobriété et de nuances. Plaisant alliage de chanson française et de pop-folk hybridée, Ça va ça va, son premier effort, possède également la couleur du réalisateur et guitariste Simon Pedneault (Louis-Jean Cormier, Tire le Coyote, Gabrielle ShonkPatrice MichaudVal Thomas) et de Philémon Cimon, ce dernier l’ayant composée spécialement pour elle.

Avec sa chaude voix d’alto, Lou-Adriane Cassidy possède la subtilité et l’assurance de ceux qui ont vécu. L’enveloppe est jeune. L’âme, peut-être un peu moins.

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top