Torpille
Torpille
< Retour aux communiqués

nouvel album de Rémy caset : La Minerve

Montréal, mai 2017 – Premier album de chansons originales en neuf ans pour l’auteur-compositeur et guitariste Rémy Caset, La Minerve sera disponible le 19 mai prochain sur étiquette Disques Artic. Rémy Caset présentera l’essentiel de La Minerve le 30 mai prochain au Quai des Brumes, rue Saint-Denis à Montréal.

L’ex-Parfait Salaud nous offre sur ce nouvel album onze pièces qui ne sont pas sans rappeler l’époque des classiques 200 jours ou S.O.S., chansons qui ont marqué les ondes radiophoniques québécoises des années 1990.

La Minerve – Rémy Caset habite désormais cette région des Hautes-Laurentides – – a été co-réalisé par Rémy et James Parker. «L’album a été créé dans un climat de détente et de camaraderie sans précédent pour moi. Et je pense que ça s’entend dans mes chansons, qui respirent la convivialité et le travail d’équipe. Habituellement, quand tu as trois guitaristes dans un studio, ça se pile sur les pieds ; cette fois, tout était très smooth. » raconte Caset.

C’est un cliché, mais c’est néanmoins vrai : les œuvres musicales représentent souvent un instantané, un Polaroïd de ce que vivent les artistes durant une période donnée; c’est le cas pour La Minerve, dont les chansons ont toutes été écrites et composées à La Minerve, et qui illustrent son quotidien et celui de ses concitoyens. «Je me rends au resto, je m’assois à une table et j’observe les gens autour de moi. De quoi ils parlent – oui, j’écoute des conversations! – comment ils bougent, tout ça m’inspire. Ça fait tellement longtemps que j’écris des chansons, j’en reviens malgré tout toujours à la même affaire : comment on vit quand on est un être humain sur cette terre ».

Même s’il a été pensé et créé en campagne, cet album ne constitue pas pour autant une ode au retour à la terre, loin de là : toutes les chansons ont un feeling urbain, sauf peut-être la dernière, La Minerve, qui est acoustique. «À vrai dire, j’ai toujours eu un faible pour les guitares électriques, c’est pour cette raison que j’ai voulu me gâter, sur La Mineve, avec ce trio de guitaristes. J’ai très hâte de partir en tournée avec ce band, ça va sonner comme une tonne de brique!»

À propos de Rémy Caset :
Né au Pays basque, Rémy Caset émigre avec sa famille à Montréal. En 1990, après quelques années de bourlingage, il lance un premier album intitulé À cœur ouvert avec Les Parfaits Salauds. Marjo, Nanette Workman et Stephen Faulkner, notamment, participent au deuxième album du groupe, Sans faire de bruit, lancé en 1992. L’année suivante, Caset organise un spectacle au bénéfice de l’organisme « Le garde-manger pour tous », dont la première édition réunit France D’Amour, Dédé Traké, Plume et Corbach. Constat à l’amiable, troisième album des Parfaits Salauds, paraît en 1995, avant que le groupe ne parte en tournée avec Plume. Avec Claude Trudel à la batterie, Caset et les ex-Salauds François Duranleau (guitare) et Jean-François Cardinal (basse) forment ensuite Rémy et les Salauds dix ans après la rupture de leur formation initiale et signent Cadillac Blues en 2008.

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top