Torpille
Torpille
Marilou - Torpille
< Retour aux artistes

Marilou

Née à Longueuil en 1990, la petite Marilou Bourdon apparaît pour la première fois à la télévision à l’âge de 11 ans. Remarquée d’abord par Guy Cloutier, elle le sera ensuite par René Angelil, qui dirigera sa carrière. Celle que l’on appelle désormais Marilou, tout court, deviendra la première artiste à être sous contrat conjointement par Sony Canada et Sony France. Elle le sera pour 15 albums. À 14 ans, la jeune étoile suit Céline Dion dans ses tournées promotionnelles en Europe et assure les premières parties des spectacles outre-mer de Garou, devant quelque 10 000 personnes chaque soir. Elle rencontre Luc Plamondon qui l’invite à faire partie de la distribution de Notre-Dame de Paris. Elle est donc Fleur-de-Lys au Palais des congrès de Paris à l’hiver 2005. Elle saisit par la suite l’occasion de faire ses débuts comme actrice quand les producteurs de Chante, une télésérie musicale à succès, lui proposent un rôle. Bref, en 12 ans, Marilou lancera quatre disques et connaîtra les sommets de la gloire.

En 2013, elle prend la décision de mettre fin à sa carrière musicale et de prendre soin d’elle, de sa santé physique et mentale, ayant développé un important trouble alimentaire. L’année suivante, Marilou fonde Trois fois par jour. Son but ? Transformer, pour le mieux, la relation entre les gens et la nourriture. Son populaire blogue culinaire devient rapidement une entreprise florissante. Ses recettes accessibles et la façon dont elles sont présentées la propulsent au titre d’icône dans l’univers culinaire et de l’art de vivre québécois. La marque se déploie désormais en livres, magazines, produits prêt-à-manger, émission de télévision et volet corporatif de création de contenu.

Depuis ses débuts, Marilou a gardé contact avec sa professeure de chant et de piano qui, un jour, lui lancera que dans son silence, dans cette longue pause obligée, elle n’a jamais fait autant de musique.

« J’ai compris qu’elle voulait dire que pendant ces années de recul et de guérison, inconsciemment, j’ai fait tout l’espace nécessaire en moi pour que les notes et les mots reviennent, et que je sois capable de les entendre de nouveau », confie Marilou.

L’heure des retrouvailles… inattendues

En 2017, sans trop s’en rendre compte, Marilou entamait un processus créatif, renouant tout naturellement et intimement avec l’écriture, le piano, la guitare, sa voix et le plaisir de mettre des mots en images.

Loin des grosses équipes, des idées de grandeur et du show-business, avec un coup de pouce du musicien et réalisateur Fred St-Gelais, elle installe dans sa maison un studio d’enregistrement où elle crée sans compromis ni pression, avec un sentiment profond d’épanouissement.

« En prenant cet autre chemin, j’ai eu le sentiment de récupérer, une à une, des parties de moi-même que mon parcours avait autrefois dispersées », dira-t-elle.

Occasionnellement, pour le plaisir, elle publie sur ses réseaux sociaux des relectures touchantes qu’elle interprète au piano ou à la guitare. Sans qu’elle s’y attende, à l’été 2022, Audiogram la contacte, lui demandant si elle n’avait pas un projet musical. En fait, elle a écrit, au fil des dernières années, de nombreuses chansons et elle accepte avec joie de faire équipe avec la renommée maison de disque qui lui donne carte blanche à tous les niveaux artistiques et lui offre un contrat de licence. En novembre 2022, Marilou ouvre une première fenêtre sur sa nouvelle musique et dévoile Rosie.

Marilou est maman de deux petites filles, Jeanne et Rose.

SOURCE

LES COMMUNIQUÉS

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top