Torpille
Torpille
Jay Jay - Torpille
< Retour aux artistes

Jay Jay

«Il y avait des grands qui faisaient du rap, mais ils étaient grands», nous dit-il d’emblée. Aux portes de l’adolescence du haut de ses douze ans, Jay Jay fait manifestement exception.

Jay Jay propose un univers où le rap est propulsé par l’envie de prendre la parole. D’origine congolaise et cadet d’une famille de six enfants, Jay Jay c’est la bombe charismatique, rafraîchissante, aux airs de diamant brut. C’est aussi l’histoire d’un quartier. Issu du secteur St-Pie X à Limoilou et profondément influencé par ce qui l’entoure, l’artiste dépeint sa réalité avec talent, finesse et lucidité. C’est qu’il rap et qu’il le fait fort bien. Sous l’aile de l’illustre Souldia avec qui il a rapidement développé une grande complicité, le jeune rappeur fait aujourd’hui son entrée dans le paysage musical. Inattendu, mais à sa place.

Joueur, le flow nourri au Koba LaD, au Larry, au Shreez et au Tizzo, Jay Jay est un travaillant. La tête constamment à l’écriture, le nouveau venu attrape les idées au fur et à mesure qu’elles traversent son esprit allumé. Il partage autrement son temps entre les banc d’école, le terrain de basket et le restaurant que tient sa mère, où il met la main à la pâte pour de l’argent ou des bonbons. Son premier single, «Malewa», se veut d’ailleurs un hommage à ce lieu qui l’a vu grandir, à ce détour culinaire respecté par les gens du quartier qui y viennent et y reviennent.

Avec bien en vue cette solidarité qu’il entretient vis-à-vis des siens et de ceux qu’il considère comme ses frères.

LES COMMUNIQUÉS

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top