Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Il se dégage de l’univers d’Étienne Fletcher quelque chose de résolument touchant. De douces égratignures dans la voix, l’auteur-compositeur-interprète trouve les mots, les bons, pour traduire en chansons la vie, la mort, et ce qui respire entre les deux.

Originaire de Regina en Saskatchewan, il se distingue à ce jour comme l’un des artistes influents de la scène musicale franco-canadienne de sa génération. Récompensé aux galas Chant’Ouest et Nouvelle Scène (Prix du public, Prix de la chanson SOCAN) en 2015, lauréat de nombreux prix au Festival international de la chanson de Granby en 2016, au Cabaret Festif! de la relève en 2018 et récipiendaire du Trille Or de l’artiste rock de l’année en 2019, l’ancien membre du groupe Indigo Joseph émerge ainsi, en solo, des Prairies canadiennes avec un son bien à lui. Les effluves de l’alternatif s’infiltrant par toutes les coutures, le musicien s’avance avec instinct et précision. Intime et réfléchie, sa démarche se veut le tremplin vers une signature dynamique et bouleversante. Influencée par divers courants et offrant à la guitare une place de choix au cœur de ses arrangements, la trajectoire pop-rock d’Étienne Fletcher en est une assumée, authentique et rafraîchissante.

Mettant depuis ses débuts ses racines bilingues de l’avant, l’artiste n’a jamais craint d’avaler les kilomètres. Fort d’avoir défendu les EPs Face A et Side A — tous deux nommés aux Trille Or, aux Westerns Canadian Music Awards, ainsi qu’au Sask Arts Awards — aux quatre coins du Canada et en Europe, il s’est aussi produit sur les planches d’un impressionnant nombre de festivals, notamment Les Francos de Montréal, Le Festif!, le Festival en Chansons de Petite-Vallée, Contact Ontarois, Francofaune (Belgique), le Festival d’été de Vancouver, la Francofête en Acadie et Coup de cœur francophone.

S’affairant actuellement à la production d’un premier album complet à paraître le 1er octobre 2021, l’artiste fransaskois s’amuse en une habile jonglerie des chapeaux; camper plusieurs rôles à la fois a toujours été sa manière fétiche de procéder. Bordé par Caroline Savoie et Laura Babin aux choeurs, Élisabeth Giroux (Groupe ÉTÉ) au violoncelle, Daniel Beaumont pour une poignée de textes choisis et Mat Vezio, avec qui il collabore à la direction artistique, il fait le pari d’aborder l’essentiel et le quotidien dans ses recoins les plus sobres et les plus émouvants. Dans une coréalisation qu’il signe avec Chris Dimas, sa proposition riche et introspective se reçoit, tout naturellement, comme une invitation : celle d’arrêter d’attendre les bons moments et l’après au conditionnel. Les beaux jours sont maintenant.

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top