Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Déambulant dans le foisonnant milieu musical de Drummondville, le guitariste Steve Veilleux et le percussionniste Yannick Blanchette se rencontrent dans les années 90. La collaboration s’avère fructueuse et les deux artistes fondent Kaïn. De petites victoires en petites victoires, de pratiques dans des chambres à fournaise à des répétitions dans de miteux sous-sols de bar, le groupe s’entête. Il exécute des prestations partout où on lui en laisse la chance et fignole un premier opus de A à Z. L’album Pop Culture sera lancé par les Disques Passeport en 2004.

Depuis maintenant dix ans dans le paysage musical québécois, Kaïn (Steve Veilleux, chant et guitare – Patrick Lemieux, guitare – Éric Maheu, basse – Yanick Blanchette, batterie) ne cesse de cumuler les succès, ayant vendu jusqu’à présent plus de 350 000 albums en carrière. Dès son premier album Pop culture en 2004, les radios craquent pour le folk-rock réconfortant du groupe originaire de Drummondville, comme en témoigne l’immense succès remporté par les extraits Parle-moi d’toi et Comme une étoile. Tout explose à la sortie de Nulle part ailleurs (2005), deuxième album contenant les bombes Embarque ma belle, Mexico et Comme dans l’temps. L’album obtient la certification platine en demeurant plus de 100 semaines au sommet des ventes francophones.

Kaïn offre alors près de 200 spectacles partout au Québec, frisant le million de spectateurs, une tournée qui sera immortalisée sur le DVD On dormira demain. La consécration se produit en 2006 avec la victoire du Félix du «Groupe de l’année» au Gala de l’ADISQ. Le troisième album Les saisons s’tassent confirme en 2007 l’attachement indéfectible des fans envers Kaïn. Les chansons L’Amour du jour, L’Homme-grenouille et La Maison est grande demeurent en tête de liste des palmarès radios durant plusieurs semaines. Cette incroyable popularité trouve même écho dans le reste du Canada avec une nomination aux Prix Juno dans la catégorie «Groupe de l’année». Après quelques années de pause bien méritée, l’année 2012 débute sur les chapeaux de roues pour Kaïn avec une tournée québécoise très attendue du public à en juger par la quantité impressionnante de billets déjà vendus, son quatrième album Le Vrai monde en poche.

Le groupe est nommé dans la catégorie Groupe de l’année au Gala de l’adisq 2013 alors qu’il se prépare à lancer leur 5 ième album en carrière mais cette fois auto-produit et en licence chez Musicor. Ils ont travaillé avec le réalisateur et ingénieur Glen Robinson reconnu pour capter les moments de groupe . Il a travaillé entre autres avec : Grimskunk, The Ramones, Xavier Caféïne, Les Rolling Stones, Foo fighters et bien d’autres. L’album Pleurer pour rire comprend 13 chansons. Un album de facture folk et rock, style qui a permis au groupe de se hisser parmi les favoris du public. À l’aube de voir le premeir extrait radio  « J’sais pu comment t’ aimer » se hisser au sommet des palmarès, Eric, Patrick, Yanick et Steve trépignent d’impatience à l’idée de remonter sur scène à l’hiver 2014 pour présenter leurs nouvelles chansons partout en province.

LES COMMUNIQUÉS

LES EXTRAITS

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top