Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Alicia Deschênes grandit à St-Agapit, dans une famille où la musique est omniprésente. Dès l’enfance, Alicia est constamment entourée de musique, mais c’est seulement au début de l’adolescence que celle-ci commence à jouer un rôle plus concret dans sa vie.  Lorsque ses parents lui achètent sa première guitare à 12 ans, une passion est née. Autodidacte, elle apprend ses premiers accords sur les chansons des Beatles et de Green Day.

C’est quelques mois plus tard, en 2009, que celle-ci écrit ses premières compositions en anglais. En 2013, elle sort «Between the lines», son premier EP full band, avant d’en sortir un deuxième «Between the lines: Acoustic Session» au début 2014. Alicia écrit quelques années dans la langue de Shakespeare avant de la troquer pour celle de Molière suite à une rencontre marquante avec Louis-Jean Cormier.

Elle fait ses premiers pas sur scène avec son matériel francophone dans le cadre de Cégeps en spectacle, au Cégep de Lévis-Lauzon, à l’hiver 2014 et y remporte trois prix. Elle s’y représenta une deuxième fois début 2015 pour cette fois repartir avec la 1ère position, ce qui lui permet de se tailler une place à la finale régionale de Québec.

Grâce à cette performance, elle reçoit le prix du Village en Chanson de Petite-Vallée qui lui permet, à l’été 2015, de travailler avec Luc De Larochellière. En juin 2016, après une année à Granby, celle-ci est diplômée de l’École Nationale de la Chanson.

Depuis elle travaille intensivement au développement de son projet musical et accumule les expériences de scène. Au fil des ans, Alicia a notamment fait la première partie de Patrice Michaud, Daran, Tire le Coyote, Alex Nevsky et Les Trois Accords. Elle a également été demi-finaliste au Festival International de la Chanson de Granby et à l’Étoile Montante Ford, ainsi que finaliste au concours «À ta façon» de Belle et Bum.

Lorsqu’elle rencontre Daran, à la fin 2016, une connexion se crée. Son premier EP francophone, réalisé par ce dernier, voit le jour à la fin octobre 2017.

Elle en est là, avec un profond désir que sa musique se fraye un chemin jusqu’à vous.

LES COMMUNIQUÉS

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top