Torpille
Torpille
< Retour aux artistes

Alex Nevsky grandit à Granby avec une forte curiosité pour les mots et leurs différents rythmes et découvre rapidement la poésie du rap français et du hip-hop.

Sa jeunesse est ainsi influencée par des compositeurs comme Oxmo Puccino et IAM; éléments déclencheurs de son langage mélodieux, de ses textes plein d’images et de grandes émotions. Il dévie ensuite vers une musique plus pop et rock au cours de sa formation à l’École nationale de la chanson dans sa ville natale. Alex Nevsky peaufine alors un style lumineux dans une langue qui nous rappelle tant la vitalité du rap de son adolescence que l’éclat d’une poésie langoureuse.

Il signe avec Audiogram et lance son premier album «De lune à l’aube» en 2010 dont la réalisation est parrainée par Yann Perreau. Avec des pièces phares telles que Mille raisons, Notre cœur et Les pas de la danse, il se mérite deux nominations au Gala de l’ADISQ dans les catégories convoitées Révélation de l’année et Album de l’année Pop-Rock. Il est nommé Révélation Radio-Canada Musique 2010-2011, et présente son spectacle en Chine et en Thaïlande dans le cadre d’une tournée de la 16ième édition de la Fête de la francophonie.

Après plus d’une centaine de représentations de son spectacle, il emprunte une nouvelle trajectoire créative à travers des voyages amoureux; il passera par la Turquie, la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Danemark. Les horizons colorés, les sommets jamais trop hauts et le regard des gens qui passent deviendront les muses derrière l’écriture et la composition de son deuxième album «Himalaya mon amour», réalisé par Alex McMahon (complice de Yann Perreau, Ariane Moffatt, Daniel Bélanger).

Au Record Store Day 2013, Alex Nevsky est le premier artiste canadien francophone à faire partie de la sélection officielle et lance un vinyle 45 tours format 7’’ réunissant deux extraits de l’album à paraitre : Tuer le désir et On leur a fait croire. Cette chanson coup de cœur tourne rapidement dans les radios québécoises et atteint la première place des palmarès tant universitaires que commerciaux.

Himalaya mon amour est enfin lancé au mois d’août 2013 à Montréal, Québec et Rouyn-Noranda lors du FMEAT.  On leur a fait croire devient une des dix chansons les plus jouées de l’année en radio au Québec, se classant cinq fois #1 du Palmarès BDS. L’année suivante est décisive pour la carrière d’Alex Nevsky, qui enchaine les spectacles, apparitions télé et nominations. Il se retrouve en lice pour le Prix de la Chanson Félix-Leclerc et présente la même semaine son spectacle à guichets fermés au Club Soda lors des FrancoFolies. Pendant ce temps, le deuxième extrait radio Les Coloriés connait un succès encore plus fulgurant. La chanson se hisse à la première position du Palmarès BDS un total de 11 fois, pour devenir l’extrait #1 de l’année 2014.

À l’automne, Alex Nevsky est en nomination quatre fois au Gala de l’ADISQ, notamment dans la catégorie Album de l’année – Choix de la critique. Il monte sur scène pour quérir trois des plus prestigieux trophées: Album de l’année – Pop, Interprète masculin de l’année et Chanson de l’année pour On leur a fait croire.

Ne cessant de se produire en spectacle, Alex Nevsky compte déjà plus de 150 représentations de la tournée «Himalaya mon amour».

@Torpille sur Twitter

« Notre travail prend tout son sens grâce aux artistes : des passionnés, communicateurs d’émotions peignant des tableaux sonores qui nous font voyager. À nous de les exposer et les faire rayonner! »

- Jean-François Blanchet, président

Top